Politique

Les migrants, grands oubliés du conflit libyen

Réservé aux abonnés | | Par
Un bateau de migrants près des côtes libyennes, le 10 janvier 2020 (illustration).

Un bateau de migrants près des côtes libyennes, le 10 janvier 2020 (illustration). © Santi Palacios/AP/SIPA

Alors que les tensions géostratégiques attirent tous les regards en Libye, le sort des migrants, dont les départs pour l’Europe ont fortement repris, reste dramatiquement opaque.

« Nous sommes partis de Zouara [à une centaine de kilomètres à l’ouest de Tripoli, ndlr] vers quatre heures du matin, mais quelques heures après le moteur du bateau s’est cassé. Nous avons appelé les garde-côtes italiens, espagnols, français. Nous ne savions pas où nous étions. Personne ne nous a répondu », témoigne un migrant interviewé par la presse italienne.

Ainsi commence le récit du naufrage le plus meurtrier de l’été 2020, non loin des côtes libyennes : au moins 45 migrants africains ont péri le 17 août après l’explosion d’un bateau de fortune contre lequel un groupe armé a tiré depuis la côte.

Sauvés par un bateau de pêcheurs après vingt-quatre heures en mer, les survivants — originaires du Mali, du Tchad, du Sénégal et du Ghana –, brûlés à cause de l’explosion, ont été ramenés en Libye et « mis en détention après leur débarquement », confirme l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Hausse des départs

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) se dit « vivement préoccupé par les récents retards dans les opérations de sauvetage et de débarquement » et demande aux États européens de « réagir rapidement à ces incidents en augmentant les capacités de recherche en mer ». Les migrants et réfugiés morts au large de la Libye depuis début 2020 sont au moins au nombre de 303.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte