Mines

Mali : une deuxième jeunesse pour la mine historique de Morila ?

Réservé aux abonnés | | Par
Installations de Morila, au Mali.

Installations de Morila, au Mali. © Mali Lithium

Rachetée par la junior australienne Mali Lithium au géant canadien Barrick, la mine d’or malienne, dont les réserves paraissaient épuisées, s’apprête à produire de nouveau.

C’est une cession hautement symbolique, annoncée ce 31 août, que le canadien Barrick, deuxième producteur mondial d’or, entend conclure au Mali. La mine de Morila est le gisement qui a propulsé Randgold – qui a fusionné avec Barrick – dans la cour des grands producteurs d’or sur le continent au début des années 2000, sous la houlette de son emblématique fondateur sud-africain Mark Bristow, devenu depuis lors une figure clef du secteur aurifère.

En vingt ans, le site a produit pas moins de 6,9 millions d’onces d’or

Après ce premier succès ouest-africain, Randgold avait éprouvé son modèle de « découvreur et développeur de mines » ailleurs au Mali, puis en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Sénégal et en RDC, avant de convoler en justes noces avec Barrick. Après la fusion, finalisée en janvier 2019, Mark Bristow était devenu directeur général du nouvel attelage.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte