Banque

Afreximbank prête 24 millions d’euros à la Gabonaise de tourisme et d’hôtellerie

Cérémonie de signature entre Jean-Pierre Lemboumba Lepandou, président de GTH (à gauche), Mamadou Kane, directeur général de Orabank Gabon (à droite) et le président d'Afreximbank Jean-Louis Ekra.

Cérémonie de signature entre Jean-Pierre Lemboumba Lepandou, président de GTH (à gauche), Mamadou Kane, directeur général de Orabank Gabon (à droite) et le président d'Afreximbank Jean-Louis Ekra. © Afreximbank

La banque africaine d’import-export (Afreximbank) a accordé un prêt d’un montant de 24 millions d’euros à la Gabonaise de tourisme et de l’hôtellerie (GTH). Cette somme va être allouée à la rénovation du Novotel Rapontchombo de Libreville.

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) a accordé un financement de 24 millions d’euros à la Gabonaise de tourisme et de l’hôtellerie (GTH). Ces ressources, indique l’institution panafricaine, serviront à financer la rénovation complète de l’ancien hôtel Novotel Rapontchombo. Ce dernier sera d’ailleurs rebaptisé le Décapolis Rapontchombo et géré sous la marque Decameron, qui a déjà signé un contrat de bail de 12 ans pour la gestion du nouvel hôtel. Le prêt servira également à la construction de deux bâtiments supplémentaires afin de permettre l’accession du Décapolis au statut d’hôtel 5 étoiles, avec 180 chambres et 30 appartements.

« Environnement propice »

Lire aussi : 

Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques acquiert 8% d’Oragroup
Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner
Hôtellerie : Mangalis dit Yaas à Dakar

S’exprimant au siège de Afreximbank, au Caire, lors de la cérémonie de signature de la facilité de prêt, Jean-Louis Ekra, président de la banque, s’est satisfait de ce partenariat, rappelant qu’un centre d’hôtel de qualité « joue un rôle important pour attirer les investissements en fournissant un environnement propice à la conduite des transactions commerciales ».

Jean-Pierre Lemboumba Lepandou, président de GTH, a quant à lui déclaré que « l’objectif des promoteurs était de faire de Décapolis Rapontchombo une infrastructure de référence non seulement au Gabon, mais aussi dans les régions de l’Afrique occidentale et centrale ».

Par ailleurs, Mamadou Kane, le directeur général d’Orabank Gabon qui sera l’agent administratif local pour la transaction, s’est réjoui de cette transaction, affirmant que ce prêt prouve qu’il est « possible de trouver des ressources à long terme en Afrique pour l’exécution de projets importants.“

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte