Santé

Madagascar : le Covid-Organics de Rajoelina ne fait (toujours) pas de miracles

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 04 septembre 2020 à 12h15
Distribution de Covid-Organics (CVO) à Antananarivo, le 23 avril 2020

Distribution de Covid-Organics (CVO) à Antananarivo, le 23 avril 2020 © Alexander Joe/AP/SIPA

L’évolution de la pandémie de coronavirus à Madagascar fait douter de l’efficacité du Covid-Organics vanté par le président Rajoelina. Les autres pays qui le testent sont de plus en plus sceptiques…

Madagascar a longtemps fait partie des pays africains les moins touchés par le coronavirus. Jusqu’au début du mois de juillet, on y recensait moins de 100 cas cumulés (y compris les patients guéris) et seulement une vingtaine de décès.

Pour les autorités, mais aussi pour une partie de l’opinion publique sur le reste du continent, ces bonnes statistiques s’expliquaient – totalement ou en partie – par le lancement, le 20 avril, du Covid-Organics (ou CVO). Une décoction à base d’artemisia développée par les scientifiques malgaches et dont le président Andry Rajoelina en personne s’était fait le principal promoteur. Il jurait alors que son pays avait découvert un « remède africain » au virus et proposait de fournir son breuvage à tous les pays du continent qui se montreraient intéressés.

Problème : à partir du mois de juillet, les statistiques ont commencé à montrer une forte progression du coronavirus à Madagascar. Entre le début et la fin du mois, le nombre de cas recensés est passé de 2 300 à plus de 10 000 (avec un pic à plus de 600 nouveaux cas en 24 heures enregistré le 17) et le nombre de décès a dépassé les 100.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte