Politique

Mali : les conditions de détention d’IBK, Boubou Cissé et Moussa Timbiné

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 01 septembre 2020 à 11h15
L'ancien Premier ministre Boubou Cissé

L'ancien Premier ministre Boubou Cissé © Vincent FOURNIER/JA

Tandis que l’ancien président est en résidence surveillée dans sa résidence personnelle de Sébénikoro, son ancien Premier ministre et le président de l’Assemblée nationale dissoute sont toujours aux mains de la junte à Kati. 

La libération de Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et des autres personnalités du régime arrêtées le 18 août, jour du putsch, était l’une des demandes de la mission de la Cedeao, qui a quitté Bamako le 24 août.

Si l’ancien président a pu regagner sa résidence personnelle de Sébénikoro, son ex-Premier ministre Boubou Cissé et l’ancien président de l’Assemblée nationale Moussa Timbiné n’ont pas encore été remis en liberté, contrairement aux rumeurs qui circulent à Bamako.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte