Environnement

Une gigantesque marée noire menace les côtes de la mer Rouge

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 31 août 2020 à 15h11
Image staellite du SFO Safer au large d'al-Hodeida depuis les années 1980. Il contient plus d'un millon de barils et se dégrade.

Image staellite du SFO Safer au large d'al-Hodeida depuis les années 1980. Il contient plus d'un millon de barils et se dégrade. © © Maxar Technologies/AFP

Avec à son bord plus d’un million de barils, le pétrolier FSO Safer se dégrade au large des côtes yéménites et menace les pays riverains de la mer Rouge.

Imaginez une marée noire quatre fois importante que celle provoquée par l’Exxon Valdès en Alaska en 1989, et 100 fois pire que celle qui vient de dégrader l’environnement de l’île Maurice pour au moins une génération. Une nappe de pétrole gigantesque qui souillerait durablement les écosystèmes de la mer Rouge, et affecterait les vies de millions de personnes du Yémen à Israël, en passant par l’Arabie saoudite, le Soudan, l’Égypte, la Jordanie, l’Érythrée et Djibouti. Ce cauchemar écologique et humanitaire n’est malheureusement pas une fiction. Il devient même une probabilité de plus en plus affolante.

Non loin de la ville yéménite d’al-Hodeïda, au large du port de Ras Isa, un gigantesque pétrolier de plus de 300 mètres de long se dégrade et prend l’eau. À son bord, plus d’un million de barils de brut. Avant que la guerre au Yémen n’éclate en 2015, le FSO Safer servait de plateforme de stockage au gouvernement yéménite, qui récupérait là le pétrole acheminé par un pipeline relié aux champs pétrolifères de Marib, et le déchargeait sur les navires étrangers venus s’approvisionner. Depuis que la rébellion houthie a pris le contrôle des eaux du littoral, au début du conflit, le vieux tanker japonais construit dans les années 1970 n’a plus fait l’objet d’aucune maintenance.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte