Économie

[Chronique] Rapport Doing Business : un outil, pas une bible

Réservé aux abonnés | |
Mis à jour le 28 août 2020 à 16h11

Par  Nelly Fualdes

Journaliste économique à Jeune Afrique

Le siège de la Banque mondiale.

Le siège de la Banque mondiale. © World Bank

La révélation par la Banque mondiale de la présence d’irrégularités dans deux des plus récents rapports Doing Business entache la réputation d’un classement qui a dicté bon nombre de réformes en Afrique.

« Un certain nombre d’irrégularités ont été signalées concernant des modifications apportées aux données des rapports Doing Business 2018 et Doing Business 2020, lesquels ont été publiés respectivement en 2017 et 2019. Ces modifications n’étaient pas cohérentes avec la méthodologie Doing Business ». Le communiqué de la Banque mondiale publié le 27 août a provoqué un choc.

En effet, en dix-sept années d’existence, le document rédigé par les services de l’institution financière internationale qui classe les pays en fonction des facilités qu’ils accordent aux entreprises privées, s’est affirmé comme une véritable « bible » des réformes à mener.

Dans leur article Le pouvoir du classement : l’indicateur Doing Business et le comportement réglementaire mondial, les chercheuses Rush Doshi, Judith G. Kelley et Beth A. Simmons relèvent ainsi que de nouvelles structures publiques ont été créées spécifiquement pour aider les États à gravir les échelons plus efficacement. C’est particulièrement le cas en Afrique, les pays du continent étant nombreux à fermer la marche du classement.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte