Diplomatie

Du Sénégal au Mali, sur la piste d’une inquiétante cargaison de nitrate d’ammonium

Réservé aux abonnés | | Par
Le port autonome de Dakar.

Le port autonome de Dakar. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Destinées à l’extraction minière, 3 050 tonnes de nitrate d’ammonium sont en cours d’acheminement au Mali. La découverte de cet énorme stock, similaire à celui dont l’explosion a ravagé Beyrouth, a suscité l’inquiétude au Sénégal.

Le timing aurait difficilement pu être plus mauvais et la coïncidence plus inquiétante. Deux semaines seulement après les deux explosions qui ont ravagé le port de Beyrouth, où plus de 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium étaient entreposées, une quantité équivalente du même produit chimique a été retrouvée dans le port autonome de Dakar.

Les 22 et 27 juillet dernier, 3 050 tonnes de nitrate d’ammonium en provenance de Saint-Pétersbourg (Russie) sont débarquées au port autonome de Dakar, au niveau du Môle 3, où se trouvent les Entrepôts maliens au Sénégal (EMASE).

Fabriqué dans les pays industrialisés, ce produit est majoritairement utilisé pour la conception d’engrais mais sert également à la création d’explosifs destinés au secteur minier et aux travaux publics.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte