Politique

RDC : pourquoi la coalition au pouvoir boycotte le forum sur les réformes électorales

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
La Cellule d'appui politologique Afrique-Caraïbes (Capac), de l'université de Liège, a proposé un forum aux différents courants politiques congolais pour qu'ils s'entendent sur des réformes électorales. (Photo d'illustration.)

La Cellule d'appui politologique Afrique-Caraïbes (Capac), de l'université de Liège, a proposé un forum aux différents courants politiques congolais pour qu'ils s'entendent sur des réformes électorales. (Photo d'illustration.) © Yannick Tylle/EPA/MAXPPP

Le Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (Cach) ont décidé de boycotter le forum sur les réformes électorales organisé par la Cellule d’appui politologique Afrique-Caraïbes de l’université de Liège. Voici pourquoi.

Le forum de l’université de Liège sur les réformes électorales en RDC, qui se tient du 24 au 29 août à Kinshasa mais qui a été suspendu le 25 août, a enregistré la participation de tous les leaders de l’opposition dont Martin Fayulu, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba ou encore Adolphe Muzito. En revanche – et c’est la raison de la suspension décidée par les organisateurs vingt-quatre heures après l’ouverture de l’événement –, aucun représentant de la coalition au pouvoir ne répondra présent.

Le Front commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le changement (Cach) ont en effet tous deux refusé de prendre part à ce forum. L’événement, organisé par la Cellule d’appui politologique Afrique-Caraïbes (Capac) de l’université de Liège, vise à obtenir un consensus entre les principales forces politiques du pays sur les grandes options de la réforme électorale.

La coalition ne veut pas de Bob Kabamba

Le forum de l'université de Liège sur les réformes électorales en RDC, qui se tient du 24 au 29 août à Kinshasa, a été suspendu le 25 août.

Le forum de l'université de Liège sur les réformes électorales en RDC, qui se tient du 24 au 29 août à Kinshasa, a été suspendu le 25 août. © DAI KUROKAWA/EPA/MAXPPP

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte