Politique

Comment Moussa Dadis Camara vit l’approche de la présidentielle en Guinée

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 21 août 2020 à 17h29
Moussa Dadis Camara, l'ancien chef de la junte guinéenne.

Moussa Dadis Camara, l'ancien chef de la junte guinéenne. © DENIS ALLARD/REA

De Ouagadougou, où il vit en exil depuis janvier 2010, Moussa Dadis Camara suit de très près l’évolution de la situation politique en Guinée. Bien qu’attaché à son devoir de réserve, il prône, en privé, un dialogue pour sortir de la crise actuelle.

Moussa Dadis Camara se montre discret, ce qui n’a pas toujours été sa principale qualité. Mais l’ancien chef de l’État guinéen, qui a renversé Lansana Conté en décembre 2008, continue en coulisses de suivre l’actualité politique de son pays. Et ne se prive pas de la commenter en privé.

Selon nos informations, depuis Ouagadougou, la capitale burkinabè, « Dadis » consulte constamment le ministre de l’Hydraulique Papa Koly Kourouma ou encore Idrissa Chérif, président de l’Union pour le changement de Guinée (UCG), qui a été son conseiller et son ministre de la Communication en 2008. Les deux hommes sont originaires de Guinée forestière, le fief de Moussa Dadis Camara.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte