Politique

Ce qu’il faut savoir sur Assimi Goïta, le nouvel homme fort du Mali

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 21 août 2020 à 12h48
Le colonel Assimi Goïta, président du CNSP, lors d’une réunion au ministère de la Défense, le 19 août 2020 à Bamako.

Le colonel Assimi Goïta, président du CNSP, lors d’une réunion au ministère de la Défense, le 19 août 2020 à Bamako. © Emmanuel Daou Bakary

Ce jeune colonel se présente comme le président du Comité national pour le salut du peuple qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta. Il était jusque-là commandant d’un bataillon des forces spéciales basé dans le Centre.

« Je suis le colonel Assimi Goïta, le président du Comité national pour le salut du peuple [CNSP] ». C’est par ces mots, prononcés sur un ton hésitant devant la presse convoquée au camp militaire de Kati, que le chef de la junte militaire qui a poussé Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à la démission s’est présenté, dans l’après-midi du 19 août. « Le Mali se trouve dans une situation de crise socio-politique, sécuritaire. Nous n’avons plus le droit à l’erreur. Nous, en faisant cette intervention hier, nous avons mis le pays au-dessus [de tout]. Le Mali d’abord », a ajouté l’officier de 37 ans pour expliquer les raisons qui ont conduit les militaires à mener le coup d’État.

La veille, il était déjà apparu face aux caméras aux côtés de quatre autres leaders du CNSP, lorsque celui-ci avait officialisé le putsch sur les ondes de la l’ORTM. Mais il avait alors semblé en retrait, et ne s’était pas exprimé. Mais il a finalement été choisi pour prendre la tête du CNSP à l’issue de tractations internes.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte