Banque

Coup d’État au Mali : la BCEAO ferme les tuyaux financiers

Réservé aux abonnés | | Par et
Mis à jour le 10 septembre 2020 à 11h54
Des manifestants saluent un convoi de militaires, le 19 août 2020 à Bamako, au lendemain du coup d'État.

Des manifestants saluent un convoi de militaires, le 19 août 2020 à Bamako, au lendemain du coup d'État. © /AP/SIPA

La Banque centrale a fermé ses agences dans le pays, suite à la rupture de l’ordre constitutionnel, bloquant le refinancement du secteur financier, qui craint une asphyxie de l’économie.

Au Mali, à la crise politique en cours s’ajoute un risque d’asphyxie financière. Selon nos informations, la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a ordonné la fermeture de ses trois agences dans le pays, à Bamako, Mopti et Sikasso, en application de ses dispositions statutaires en cas de rupture de l’ordre constitutionnel. La mesure intervient après le coup d’État mené par des militaires le 18 août, qui a conduit à la démission du président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Vers un rationnement des retraits

Le jour même, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), condamnant le coup de force militaire, avait décidé de « la fermeture de toutes les frontières terrestres et aériennes ainsi que de l’arrêt de tous les flux et transactions économiques, commerciales et financières entre les pays membres et le Mali », invitant « tous les partenaires à faire de même ».

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte