Politique

Mauritanie : ce que l’on sait de l’interrogatoire de l’ex-président Mohamed Ould Abdelaziz

Réservé aux abonnés | | Par
Le président Mohamed Ould Abdel Aziz, le 21 juin 2014.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz, le 21 juin 2014. © Ahmed Mohamed/AP/SIPA

Si l’ex-chef d’État n’a pas été formellement mis en garde à vue, le Code pénal mauritanien autorise sa mise à disposition de la police pendant quinze jours consécutifs.

C’est à 17h30, lundi 17 août, que l’ancien président Mohamed Ould Abdelaziz est arrivé au siège de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) à Nouakchott.

En début d’après-midi, il avait refusé de suivre les policiers qui étaient venus l’interpeller pour être interrogé sur les accusations de détournements de fonds et de pratiques illégales en matière de marchés publics sous sa présidence (2008-2019) contenues dans le rapport de la Commission d’enquête parlementaire et transmises au Parquet général début août.

Audition à rallonge

Il leur avait alors assuré qu’il se rendrait par ses propres moyens à la Sûreté. Ce qu’il a fait. Des mesures de sécurité renforcées ont été prises autour du bâtiment où il était interrogé, afin d’empêcher une manifestation de ses partisans.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte