Économie

Première clôture du fonds Helios Investment III à 355 millions de dollars

Par
Mis à jour le 5 mai 2014 à 15:42

La société d’investissement Helios Investment Partners a annoncé avoir levé 355 millions de dollars dans le cadre de son fonds Helios Investors III. La société, qui maintient l’objectif initial d’un milliard de dollars, a indiqué que la deuxième phase de clôture est prévue pour fin mai.

Dans un communiqué, le fonds d’investissement Helios Investment Partners, spécialisé sur le continent africain, a déclaré avoir levé 355 millions de dollars dans le cadre de la première phase du fonds Helios Investors III (Fonds III), lancé en décembre 2013. Six investisseurs institutionnels ont participé à cette opération, indique le groupe qui souligne que la date de la première clôture a été déterminée de manière à permettre la première transaction du Fonds III – un investissement dont l’objectif et les modalités n’ont pas été divulgués. Le deuxième closing du fonds est prévu fin mai.

Objectif : un milliard de dollars

« D’autres investisseurs institutionnels devraient contribuer à hauteur de 185 millions de dollars supplémentaires », selon le communiqué de presse de Helios. Le fonds tient d’ailleurs à préciser que l’objectif originel, qui est d’atteindre la barre du milliard de dollars, est maintenu.

Lire aussi :

Helios rejoint la coentreprise entre Petrobras et BTG Pactual

Shell cède ses activités de distribution en Afrique pour un milliard de dollars


Capital-investissement : le retour des « big deals »

Fondé en 2004, Helios Investment Partners gère un total de plus de 1,7 milliard de dollars d’actifs et opère dans plus de 25 pays. Avec son premier fonds, qui a mobilisé 304 millions de dollars, le capital-investisseur, basé à Londres, a réalisé une dizaine d’opérations à travers le continent. Idem pour le second fonds, qui a mobilisé 908 millions de dollars.

Portefeuille

En 2011, Hélios Investment Partners, en partenariat avec Vitol, a conclu un accord pour l’acquisition de la majorité des participations de Shell dans l’activité de distribution en Afrique. Une opération au coût estimé à un milliard de dollars.

Parmi les autres investissements réalisés par le capital-investisseur figurent les 350 millions injectés dans Helios Towers Africa, une société panafricaine de gestion d’antennes-relais, 170 millions de dollars investis dans la banque kenyane Equity Bank et l’investissement de 137 millions réalisé dans le groupe panafricain d’affichage extérieur Continental Outdoor (ex-INM Outdoor).