Assurances

Mehdi Tazi, nouveau PDG de Saham Assurance Maroc

Mehdi Tazi fait partie des 25 leaders de l'Afrique de demain sélectionnés en septembre 2013 par la rédaction de Jeune Afrique. DR ©

Mehdi Tazi a été nommé PDG de Saham Assurance Maroc en remplacement de Saâd Bendidi, directeur général délégué de la maison-mère Saham Group. Il est diplômé de Télécom Sud Paris et de l'Insead.

Mis à jour le 06/05/2014 à 19h57CET : Contrairement à ce qui était indiqué dans une précédente version, Mehdi Tazi n’a pas été nommé PDG de l’ensemble du pôle assurance en Afrique mais uniquement de la filiale marocaine.

En septembre 2013, le portrait que lui consacrait Jeune Afrique, dans sa galerie des « 25 leaders de l’Afrique de demain », se concluait sur cette prophétie : « Il sera très certainement le grand patron du secteur dans quelques années. À suivre… » Six mois à peine plus tard, Mehdi Tazi vient d’être nommé PDG de Saham Assurance au Maroc, nouveau nom de la compagnie CNIA Saada. Il en était depuis 2011 directeur général délégué.

La décision a été prise par le conseil d’administration de Saham Assurance (Maroc), réuni le 30 avril dernier, suite à la démission de Saâd Bendidi qui quitte la direction opérationnelle de la division marocaine de Saham Group mais reste le directeur général délegué de la maison-mère, indique un communiqué publié le 05 mai sur le site internet de la Bourse de Casablanca.

Parcours

Raymond Farhat reste à la tête du pôle assurance de Saham, qui rassemble depuis mars 2014 sous la marque Saham Assurance toutes les filiales d’assurance du holding marocain (CNIA Saada au Maroc, le groupe Colina en Afrique subsaharienne et Mercantile Insurance au Kenya). Ce pôle est présent dans 18 pays, disposant d’un réseau de 650 agences à travers le continent et pesant aujourd’hui plus de 800 millions de dollars de chiffre d’affaires. Mehdi Tazi en est lui-même secrétaire général depuis 2013.

À 39 ans, Mehdi Tazi – bien que jeune – n’est pas un novice. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de Télécom Sud Paris (1999) et d’un MBA de l’Insead (2004), il a co-fondé le spécialiste marocain de l’offshoring Outsourcia (avec Youssef Chraïbi) avant de rejoindre Saham, sous la houlette de son fondateur et PDG, Moulay Hafid Elalamy – nommé ministre de l’Industrie du Maroc en octobre 2013.

Lire aussi :

Saâd Bendidi, le retour de l’enfant prodigue

Moulay Hafid Elalamy, le patron marocain qui ne voulait pas entrer en politique

Le marocain Saham finalise l’acquisition d’Angola Seguros

 

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte