Politique

États-Unis : Kamala Harris, l’arme anti-Trump de Joe Biden ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 13 août 2020 à 16h48
Kamala Harris, le 12 août 2020.

Kamala Harris, le 12 août 2020. © Carolyn Kaster/AP/SIPA

Première femme noire à être désignée colistière par l’un des deux principaux partis lors d’une présidentielle aux États-Unis, Kamala Harris pourrait-elle faire basculer l’élection ?

Le suspense a pris fin sur Twitter mardi 11 août. Joe Biden, candidat démocrate à la présidentielle américaine du 3 novembre, a choisi l’ancienne procureure et sénatrice de Californie, Kamala Harris, femme noire de 55 ans, pour être sa colistière face à Donald Trump.

Un choix historique

Depuis le mois de mars, Joe Biden avait promis qu’il choisirait une femme. Dans un pays meurtri et ébranlé par la mort de George Floyd, cet afro-américain tué en mai par un policier blanc, le mouvement de protestation contre le racisme et les violences policières réclamaient que le démocrate fasse le choix d’une femme noire, une première dans l’histoire des deux grands partis américains.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte