Dossier

Cet article est issu du dossier «Comment les villes africaines font face au risque climatique»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Villes et climat : comment Douala riposte face au déluge [6/6]

Réservé aux abonnés | | Par - à Yaoundé
Mis à jour le 24 août 2020 à 11h01
Les habitants de Douala victimes de nouvelles inondations, le 21 août 2020.

Les habitants de Douala victimes de nouvelles inondations, le 21 août 2020. © Canal2 International/Capture d'écran JA

Pour prévenir des inondations monstres, comme celles qui frappent la ville depuis vendredi, Douala travaille sur un système d’alerte précoce. 6e et dernier épisode de notre série sur les villes face au défi climatique.

  • Le principal danger

Des habitants transportés en pirogue dans des rues transformées en rivières. C’est ce que l’on observe à Douala depuis vendredi 21 août. Frappée par des pluies diluviennes, la capitale économique du Cameroun est abasourdie.

« On n’a jamais vu cela. Honnêtement, nous sommes dépassés, nous sommes débordés, comme on dit. Les dégâts matériels sont énormes », confie un habitant désemparé. Les inondations de ces dernières 24 heures sont particulièrement importantes mais ces dernières années, les journaux télévisés ouvrent régulièrement sur des images de maisons envahies par les flots.

« Les inondations constituent le principal danger pour la ville à cause du changement climatique », résume Joseph Olinga. Avec le climatologue Gratien Mavie Tchiadeu, ce géographe a établi, en 2011, que les pluies baissent depuis 1971 en quantité et en nombre de jours, mais sont de plus en plus intenses, provoquant régulièrement le débordement des rivières. À cela s’ajoute une hausse des températures faisant de cette ville de 3,6 millions d’habitants un « îlot de chaleur ».

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte