Archives

Les défis d’Amina

| Écrit par Mahamadou Camara

Titulaire d’un MBA de l’université du Québec, où elle débarque en 1986 en provenance du Cameroun, Amina Nleung Gerba crée, en 1995, Afrique Expansion Incorporated, un cabinet de conseil aux entreprises canadiennes investissant sur le continent et, trois ans après, Afrique Expansion Mag, une publication diffusée à 20 000 exemplaires au Canada et en Afrique francophone.
C’est lors d’un déplacement au Burkina qu’Amina découvre les vertus du karité. Avec un partenaire français, ils lancent, en 1997, la gamme de produits de soin Kariderm, désormais présente dans quatre cents points de vente au Canada, aux États-Unis et en Afrique. Positionnée sur le haut de gamme, la marque dispose d’un label de qualité reconnu. Le chiffre d’affaires, environ 1,25 million de dollars canadiens (807 000 euros), devrait exploser dans trois ans pour atteindre 10 millions grâce à un plan de développement fondé sur la vente directe.
En juin 2005, cette femme de 43 ans, mère de quatre enfants, lancera une ligne de vêtements conçus avec des mélanges de tissus fabriqués au Togo. Nouveau défi pour la coordonnatrice au Canada du mouvement international Africa 2005, dont l’ambition est de « faire connaître tout ce que l’Afrique a de mieux ».

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte