Arts

Restitution du patrimoine africain : rencontre avec les militants poursuivis pour tentative de vol au Quai Branly

Réservé aux abonnés | | Par
Les militants de l'UDC (de g. à dr.) Romain Catambara, Thibault Bao Abeldkader et Dihaoulou Bonelvy, le 4 août 2020, chez leur avocat Calvin Job

Les militants de l'UDC (de g. à dr.) Romain Catambara, Thibault Bao Abeldkader et Dihaoulou Bonelvy, le 4 août 2020, chez leur avocat Calvin Job © Nicolas Michel

Le 12 juin dernier, cinq activistes du mouvement Unité Dignité Courage ont tenté d’emporter un objet exposé au musée du quai Branly – Jacques Chirac, à Paris. Entretien avec trois d’entre eux chez leur avocat, maître Calvin Job.

Les cinq militants panafricains du mouvement Unité Dignité Courage (UDC) se sont retrouvés le vendredi 12 juin dernier au musée du Quai Branly – Jacques Chirac, sans avoir véritablement prémédité leur coup, mais avec la ferme intention de se faire entendre. Parmi les différentes revendications qui occupent une place importante dans leur combat, outre la disparition du franc CFA, la restitution des objets cultuels africains pillés pendant la colonisation.

C’est pourquoi, dans le calme assoupi du musée, le charismatique leader du groupe, le Congolais Mwazulu Diyabanza Siwa Lemba, s’est lancé dans un discours enflammé contre le colonialisme et la manière dont le continent a été dépossédé de ses richesses, y compris culturelles.

« Récupérer ce qui nous appartient »

Tout en se filmant à visage découvert, les militants ont arraché de son socle un poteau funéraire Bari du XIXe siècle avec la ferme intention de le rendre à l’Afrique. « Nous avons décidé de récupérer ce qui nous appartient ! Ces biens nous ont été volés sous la colonisation. On part avec notre bien, on le ramène à la maison ! », clame Mwazulu Diyabanza sur la vidéo diffusée via les réseaux sociaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte