Agroalimentaire

Huile : Suneor va mieux

| Par Jeune Afrique
L’huilier Suneor est basé à Dakar.

L'huilier Suneor est basé à Dakar. © Seyllou/AFP

Au bord de la banqueroute fin 2013, Suneor va mieux. L’huilier sénégalais a collecté près de 100 000 tonnes d’arachides, grâce aux 45 millions de dollars levés auprès des banques.

Au bord de la banqueroute fin 2013, Suneor va mieux. L’huilier sénégalais détenu par le groupe Advens d’Abbas Jaber a collecté près de 100 000 tonnes d’arachides, grâce aux 45 millions de dollars (32,8 millions d’euros) de financement levés auprès des banques. Suneor espère récolter 25 000 tonnes de plus avant la fin de la campagne, dans une poignée de semaines.

Prix

 

Et alors que les cours internationaux de l’arachide sont au plus bas, Abbas Jaber a décidé de vendre son huile sur le marché national. Objectif : réduire l’offre internationale pour faire remonter les prix. L’homme d’affaires entend prendre avant septembre le contrôle des Grands Moulins de Strasbourg, un géant de la farine en Europe.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer