Politique

Succession chez les Obiang : comment Constancia Mangue met ses réseaux au service de son fils Teodorín

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Constancia Mangue Nsue Okomo, la première dame équato-guinéenne, le 29 octobre 2011 à Malabo.

Constancia Mangue Nsue Okomo, la première dame équato-guinéenne, le 29 octobre 2011 à Malabo. © VOISHMEL/AFP

Première dame et femme d’affaires, Constancia Mangue Nsue Okomo a tissé sa toile en politique. Au point de tenir les rênes d’un pays à la tête duquel elle compte bien placer son fils Teodorín.

On la surnomme « Zé », la « Panthère » en fang. Et, de fait, Constancia Mangue Nsue Okomo est bel et bien la reine de la jungle politique équato-guinéenne. Femme d’affaires ayant des parts dans de nombreuses entreprises de BTP (dont la puissante ABC Construction), d’immobilier ou d’extraction de matières premières elle a su, au fil des ans, promouvoir ses proches aux postes-clés, du Palais présidentiel à la Justice en passant par la Défense.

Depuis plusieurs années, la « Primera dama » a mis ses réseaux au service d’un objectif : assurer à son fils Teodoro Nguema Obiang Mangue, dit Teodorín, la succession de son père et actuel chef de l’État Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Voici les principaux soutiens sur lesquels elle peut s’appuyer.

Teodoro Biyogo Nsue Okomo

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte