Transports

En échec à Douala et Abidjan, Heetch garde le cap sur l’Afrique

Réservé aux abonnés | | Par
Après avoir levée plus de 35 millions d'euros en 2019, la start-up française doit prendre son mal en patience pour poursuivre son développement.

Après avoir levée plus de 35 millions d'euros en 2019, la start-up française doit prendre son mal en patience pour poursuivre son développement. © Heetch

La start-up française de VTC attend la réouverture des frontières pour lancer deux nouveaux marchés subsahariens.

Teddy Pellerin trépigne d’impatience. Le cofondateur de l’application française de chauffeurs déjà présente au Maroc et en Algérie est prêt à lancer deux nouveaux marchés en Afrique subsaharienne. S’il ne dévoile pas le nom des pays choisis – un lancement au Sénégal était néanmoins prévu pour fin 2019 -, cet ingénieur électrique assure que les partenaires sont prêts et que les coentreprises sont créées. Ne reste plus pour lui qu’à se rendre sur place pour les derniers réglages.

Mais les frontières demeurent fermées à cause de la crise sanitaire, et l’entrepreneur doit se résigner : « Nous avons tout essayé, même de négocier avec les ambassades mais rien n’y fait, nous devons attendre, c’est comme ça », regrette-t-il.

Pas de motos à Abidjan, Covid à Douala

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte