Politique

Tunisie : Hichem Mechichi, la chance du débutant ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 27 juillet 2020 à 18h48
L'ancien ministre de l’Intérieur Hichem Mechichi a été nommé chef du gouvernement le 25 juillet.

L'ancien ministre de l’Intérieur Hichem Mechichi a été nommé chef du gouvernement le 25 juillet. © Mohamed Hammi/SIPA

Le président Kaïs Saïed a surpris son monde en choisissant le nom de ce grand commis de l’État pour composer le futur gouvernement tunisien.

Il est l’outsider, l’homme inattendu chargé par le président de la République Kaïs Saïed, le 25 juillet dernier, de former le prochain gouvernement. Hichem Mechichi n’est pas tout à fait un inconnu, mais il n’occupe le devant de la scène que depuis cinq mois, lorsqu’il a été imposé par Carthage aux commandes du ministère de l’Intérieur dans l’exécutif sortant. « Le président souhaitait écarter les ministères de souveraineté de la mainmise des partis », explique un observateur.

Figure de sauveur

Il a suffi de l’annonce de sa nomination pour que l’opinion publique, la toile et les médias s’enflamment et jubilent. Sans que les Tunisiens ne sachent vraiment ni qui il est, ni quel est son programme, il a immédiatement fait figure de sauveur. Un enthousiasme populaire qui pourrait à terme desservir Hichem Mechichi. Pour l’heure, sa nomination semble être un coup de maître joué par Kaïs Saïed dans la partie l’opposant à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ou, plus précisément, à la majorité de ce Parlement. Prêter des intentions belliqueuses au locataire du Palais est sans doute encore prématuré, mais il est évident qu’il tient à s’entourer de personnes qu’il connaît et dont il apprécie la probité. Hichem Mechichi a d’ailleurs été conseiller principal chargé des affaires juridiques à la présidence, avant de rejoindre le gouvernement d’Elyes Fakhfakh.

Il se prend pour un pharaon

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte