Politique économique

Zleca : pourquoi la Banque mondiale veut absolument que l’Afrique accélère

Réservé aux abonnés | | Par
Poste de Kasumbalesa, à la frontière entre la RDC et la Zambie.

Poste de Kasumbalesa, à la frontière entre la RDC et la Zambie. © Gwenn Dubourthoumieu pour JA

Réduction de la pauvreté, meilleure résilience face aux crises… L’institution se montre très optimiste pour le futur marché commun africain.

À cause de l’épidémie de Covid-19 qui fera perdre en 2020 à l’Afrique 79 milliards de dollars de revenus en raison de perturbations majeures dans les échanges mondiaux, la Banque mondiale pousse les 54 États du continent à accélérer la mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine dont la création n’a encore été ratifiée que par 29 États.

Dans un rapport intitulé L’ère de libre-échange continentale africaine-Effets dans le domaine économique et en matière de répartition, publié le 27 juillet, la Banque insiste sur les bienfaits d’un marché commun africain fort de 1,3 milliard d’habitants qui commerceraient entre eux sans frontières.

Meilleure intégration au commerce mondial

Grâce à la diminution de la bureaucratie et à la simplification des procédures douanières, des quotas et des règles d’origine, le continent peut espérer augmenter d’ici 2035 son revenu de plus de 7 %, soit de 450 milliards de dollars, ont calculé les experts de la Banque. À plus long terme, l’amélioration de l’intégration continentale, la disparition progressive de la mosaïque des accords commerciaux régionaux, la rationalisation des procédures de franchissement des frontières pour les marchandises lui permettront de faire preuve d’une meilleure résilience en cas de chocs économiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte