Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle en Côte d'Ivoire : le décès d'Amadou Gon Coulibaly rebat les cartes»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara a choisi le successeur du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 17 juillet 2020 à 14h48
Hamed Bakayoko, alors ministre de l'Intérieur, le 11 janvier 2017.

Hamed Bakayoko, alors ministre de l'Intérieur, le 11 janvier 2017. © Cyrille BAH / Anadolu Agency/AFP

Le chef de l’État ivoirien s’apprête à dévoiler, dans les prochains jours, le nom de son prochain Premier ministre. 

Selon nos informations, Alassane Ouattara penche pour Hamed Bakayoko plutôt que pour Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence. Le ministre de la Défense, qui avait assuré efficacement l’intérim d’Amadou Gon Coulibaly (AGC) à partir de mai, après que ce dernier avait été hospitalisé en France, estimait être le choix légitime.

Or, après le décès du Premier ministre, le 8 juillet, suivi de la démission du vice-président, Daniel Kablan Duncan, le même jour, le chef de l’État ivoirien ne souhaite pas froisser son proche collaborateur.

Toujours selon nos informations, Alassane Ouattara envisage de maintenir Patrick Achi à son poste, mais avec des prérogatives élargies, puisque Daniel Kablan Duncan ne sera pas remplacé dans l’immédiat. Il deviendrait donc un secrétaire général de la présidence puissant, comme l’était AGC (de 2012 à 2017), avant la création du poste de vice-président.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte