Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle en Côte d'Ivoire : le décès d'Amadou Gon Coulibaly rebat les cartes»

Voir tout le sommaire
Politique

Amadou Gon Coulibaly et Alassane Ouattara, trente ans d’amitié

Réservé aux abonnés | | Par
Amadou Gon Coulibaly reçu par le président Ouattara lors de sa nomination comme Premier ministre, en janvier 2017.

Amadou Gon Coulibaly reçu par le président Ouattara lors de sa nomination comme Premier ministre, en janvier 2017. © Thierry Gouegnon/REUTERS

Le 8 juillet 2020, le président Alassane Ouattara a perdu son Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, et l’un de ses plus fidèles compagnons.

« Pour conclure, monsieur le Président, je voudrais vous dire que je vous aime. » Cette phrase qui concluait un bref échange entre Alassane Ouattara et Amadou Gon Coulibaly, jeudi 2 juillet 2020 à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, n’a échappé à personne.

De retour après deux mois de convalescence à Paris, le Premier ministre ivoirien signait ainsi, avant l’heure, la fin d’une palpitante et longue histoire d’amitié, une fidélité de trois décennies.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte