Médias

Tunisie : demain « radio Daech » ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 10 juillet 2020 à 15h14
Dans un café de Tunis, lors de la retransmission d'un débat entre les candidats à la présidentielle, le 7 septembre 2019.

Dans un café de Tunis, lors de la retransmission d'un débat entre les candidats à la présidentielle, le 7 septembre 2019. © REUTERS/Zoubeir Souissi

La coalition Ennahdha-El Karama pousse à déréguler le secteur audiovisuel tunisien. Au risque, selon ses détracteurs, de promouvoir les discours les plus radicaux.

Il a suffi que le chroniqueur de Mosaïque FM, Haythem El Mekki, laisse entendre, à la mi-mai, que la Coalition d’El Karama était l’un des porte-voix d’Ennahdha pour que le président du parti, Seifeddine Makhlouf, parte en vrille et l’insulte. Malgré l’évocation virulente de tout un bestiaire, la scène n’a rien d’exceptionnel : médias et journalistes sont souvent la cible des hommes politiques.

Deux mois plus tard, les faits donnent raison au journaliste. Les conservateurs d’El Karama ont pris le relais d’Ennahdha et fait adopter en commission un projet de loi amendant le décret 116 relatif à la liberté de la communication audiovisuelle et portant sur la création de la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica).

Un décret qui, dans sa forme actuelle, réglemente l’audiovisuel et déplaît au parti El Karama. Lequel, à la régulation, préfère une forme d’anarchie audiovisuelle.

Hasard du calendrier ou caprice politique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte