Politique

Libye : qui sont les hommes forts du Gouvernement d’union nationale ?

Réservé aux abonnés | | Par
Le ministre libyen de l'intérieur, Fathi Bashagha, à Tunis, le 1er mars 2020.

Le ministre libyen de l'intérieur, Fathi Bashagha, à Tunis, le 1er mars 2020. © Zoubeir Souissi/REUTERS

Si Fayez al-Sarraj est la tête d’affiche du Gouvernement d’union nationale (GNA), basé à Tripoli, d’autres responsables ont émergé, notamment à la faveur de la défense de la capitale libyenne face aux troupes du maréchal Haftar et à l’offensive lancée en avril 2019. Qui sont-ils, quelles sont leurs ambitions personnelles ?

Sur le papier, il n’est « que » ministre de l’Intérieur. Dans les faits, c’est le principal personnage du gouvernement de Tripoli à avoir tiré son épingle du jeu de la guerre civile. Lunettes rectangulaires, toujours rasé et coiffé de près, Fathi Bashagha cultive le style de l’homme d’État sobre et responsable, comme un contrepoint de l’image anarchique que renvoient parfois les milices de l’Ouest libyen. Révolutionnaire de la première heure en 2011, il est parfois perçu comme l’homme de Misrata, la ville dont il est originaire et qui passe pour être la véritable place forte de la Tripolitaine.

Aux yeux de ses détracteurs, il symbolise ainsi la mainmise de la cité portuaire sur les instances gouvernementales de l’Ouest libyen. « Il a des ambitions plus larges que de défendre les Misratis et que de représenter Misrata, il veut représenter la Libye, affirme toutefois Anas el-Gomati, président du think-tank libyen Sadeq Institute et familier des instances gouvernementales de l’Ouest libyen. Et il ne veut plus apparaître comme un pur sécuritaire, il a un projet et des ambitions politiques. »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte