Politique

Cameroun : pourquoi Paul Biya a placé André Magnus Ekoumou à l’ambassade du Cameroun en France

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 06 juillet 2020 à 13h27
Ambassade du Cameroun, Paris.© Vincent Fournier/JA

Ambassade du Cameroun, Paris.© Vincent Fournier/JA © Ambassade du Cameroun, Paris. © Vincent Fournier/JA

Après avoir interrompu la mission d’Alfred Nguini, quinze mois seulement après sa nomination en tant qu’ambassadeur du Cameroun en France, Paul Biya a nommé André Magnus Ekoumou pour prendre sa suite. 

Après une succession de couacs et en raison des relations orageuses qu’il entretenait avec ses collaborateurs, Alfred Nguini a été rappelé pour « consultation » à Yaoundé fin avril. Pour tenter de faire oublier cet épisode embarrassant, le président Paul Biya a choisi pour le remplacer André Magnus Ekoumou, un très discret diplomate de 63 ans, formé en France et à l’Institut des relations internationales du Cameroun.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte