Sécurité

Bénin : une nouvelle tentative de coup d’État déjouée

Le président béninois Patrice Talon, en août 2018 à Cotonou.

Le président béninois Patrice Talon, en août 2018 à Cotonou. © Yanick Folly / AFP

Une nouvelle tentative de déstabilisation – dont on ignore encore les détails et qui n’a pas été rendue publique – aurait été déjouée au Bénin dans la nuit du 25 au 26 juin. 

Selon nos informations, une quinzaine de militaires, parmi lesquels le garde du corps du fils de l’ancien président Mathieu Kérékou, le colonel Montan Kérékou, ont été arrêtés avant d’être présentés à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) et mis sous mandat de dépôt. Actuel directeur de cabinet du ministre de la Défense, le colonel Kérékou n’a pas été inquiété et serait hors de cause.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte