Mines

Managem va fermer la mine d’or d’Akka

Le gisement d'Akka, exploité par Managem, au Maroc employait 800 salariés. Managem

Le gisement d'Akka, exploité par Managem, au Maroc employait 800 salariés. Managem ©

Managem vient d’annoncer l’arrêt de ses activités d’extraction d’or sur le site minier d’Akka, au sud-ouest d’Agadir. Le groupe minier souhaite recentrer ses opérations marocaines sur l’exploitation du cuivre.

Managem, le plus grand groupe minier marocain, a mis fin à son activité d’extraction d’or sur la mine d’Akka, au sud-ouest d’Agadir, rapporte l’agence Reuters. Principale raison invoquée : la chute des réserves aurifères. La production d’or de Akka Gold Mining de Managem a chuté à 532 kg en 2012, soit un recul de 23% sur un an, rapporte l’agence de presse citant des données fournies par l’entreprise. Des 800 employés de la mine, 500 ont déjà été transférés vers d’autres sites du groupe marocain.

Lire aussi :

Maroc : bons résultats 2013 pour le holding minier Managem

Le marocain Managem inaugure une mine d’or au Soudan

Maroc : Managem se diversifie dans l’or

Recentrage stratégique autour du cuivre

Avec l’arrêt de la mine d’or d’Akka, Managem compte recentrer son activité marocaine autour du cuivre, a précisé Ismail Akalay, le directeur général du holding, à Reuters.

Cette décision fait suite à la découverte, il y a deux ans, d’un nouveau gisement de cuivre d’une capacité de 1,15 million de tonnes, faisant passer les réserves totales de la région à 8 millions de tonnes. La production de cuivre du holding a atteint 23 371 tonnes en 2012, soit une hausse de 2,5% en un an, selon l’entreprise.

Le groupe maintient toutefois, pour l’instant, ses opérations sur la mine de Bakoudou, au Gabon, qui dispose d’une capacité de production de 45 000 onces d’or par an.

Résultats

En 2013, Managem a enregistré une hausse de 40% de son résultat net à 405 millions de dirhams (environ 36 millions d’euros). Le chiffre d’affaires consolidé de la compagnie a augmenté de 7% à 3,77 milliards de dirhams (336 millions d’euros) tandis que le bénéfice d’exploitation consolidé est en hausse de 43 % à 718 millions de dirhams.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte