BTP & Infrastructures

Construction : quand le suisse Sika se rêve en « champion » au Maroc

Réservé aux abonnés | | Par
Sika a travaillé sur plusieurs grands chantiers au Maroc, dont celui du le pont à haubans Mohammed VI.

Sika a travaillé sur plusieurs grands chantiers au Maroc, dont celui du le pont à haubans Mohammed VI. © Wikipedia

Le spécialiste de la chimie de la construction a lancé dans le royaume une offensive d’envergure en rachetant Sodap Maroc. Ses positions couvrent l’ensemble du pays, portant un rude coup à la concurrence.

Au Maroc, le secteur du BTP vit une période difficile du fait de l’état d’urgence sanitaire qui aura duré presque trois mois. La difficulté d’approvisionnement et l’absence de la main d’œuvre ont ralenti l’ensemble des chantiers en cours. L’activité aurait baissé de plus de 50% en moyenne, selon les différents acteurs du marché avec lesquels Jeune Afrique s’est entretenu.

Présent au Maroc depuis 1979, le suisse compte désormais 18 filiales sur le continent

« Pour nous, l’objectif sera de tout mettre en œuvre pour compenser les pertes cumulées dans la période de mars à juin au cours des mois qui suivront. Nous attendons un niveau d’activité stable ou légèrement en baisse pour la fin de l’année, mais le plus important sera de garder tous nos employés et de maintenir notre niveau de rentabilité », explique Jean de Martres, installé à Casablanca depuis 2014, directeur général de Sika Afrique. Une entreprise peu connue du grand public, mais qui a travaillé sur plusieurs grands chantiers du royaume chérifien, comme le projet Noor Ouarzazate ou encore les ports de Nador West Med, Tanger Med II et celui de Jorf Lasfar, ainsi que le pont à haubans Mohammed VI, qui franchit l’oued Bouregreg, sur la route du contournement de Rabat.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte