Société

Colère noire : quand les symboles de la colonisation vacillent

Réservé aux abonnés | | Par et
Mis à jour le 20 juin 2020 à 15h40
Europe Africa Week In Pictures

Europe Africa Week In Pictures © Déboulonnage de la statue de Cecil Rhodes en Afrique du Sud le 9 avril 2015.

Déboulonner les statues, rebaptiser les rues : le moment est-il venu de débarrasser l’espace public des figures du racisme et de l’oppression ? Le débat fait rage, et il est planétaire.

À qui appartient-il de raconter l’histoire, et comment ? Jusqu’où conserver des vestiges du passé lorsque ceux-ci offensent ? Autant de questions complexes auxquelles se retrouvent confrontés parfois malgré eux les pays d’Afrique et d’Occident, précipités dans un mouvement global de révolte, plusieurs semaines après le décès de Georges Floyd, cet Afro-Américain mort asphyxié lors de son interpellation par un policier.

Dans les rues des grandes villes africaines, européennes ou nord-américaines, des individus ont répondu eux-mêmes à cette question, à leur façon. Avec des cordes. Avec leurs mains et leurs pieds. Avec des bombes de peinture.

Un mot d’ordre dans les rangs des manifestants et des militants

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte