Politique

Coronavirus à Madagascar : le président Rajoelina choisit la méthode forte à Tamatave

Contrôle d'identité à Tamatave, lors du confinement, le 2 juin 2020.

Contrôle d'identité à Tamatave, lors du confinement, le 2 juin 2020. © RIJASOLO / AFP

Dans la ville de Tamatave, nouvel épicentre de la pandémie de Covid-19 à Madagascar, les autorités appliquent une stratégie sanitaire très ferme. Reportage. 

Ils tentent de tuer le temps sous la surveillance de miradors vides, construits récemment aux coins de la cour. Ces patients malgaches n’attendent qu’une chose : que leur test de dépistage revienne négatif au Covid-19 ; le seul visa pour pouvoir sortir du centre culturel Canada, à Tamatave (ou Toamasina).

Dans cette ville côtière, les autorités malgaches ont réquisitionné trois bâtiments, représentant environ 200 places, pour isoler de force les individus positifs au coronavirus, bien qu’asymptomatiques. Ils sont là pour deux ou trois semaines, sans indemnité, mais nourris et logés sur des lits de camp. Les autorités cherchent ainsi à casser les chaînes de contamination. Et c’est la police qui se charge de retrouver les récalcitrants au confinement. Le 15 juin, ils étaient 183 à être recherchés.

« Les structures répondent aux normes sanitaires et aux droits humains, affirme Thierry Rajaona Lauret, procureur de la République à Tamatave et membre du comité stratégique du Centre régional de commandement opérationnel Covid-19. Certes, c’est une privation de liberté, mais on lutte contre une maladie contagieuse. Nous sommes dans notre bon droit. » Le président Andry Rajoelina lui-même avait insisté sur la « fermeté » et « la rigueur » nécessaires aux mesures de riposte sanitaire lors d’un déplacement à Tamatave, le 26 mai.

Deux fois plus de patients

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte