Politique

Guinée : que reste-t-il des combats du FNDC ?

Des manifestants lors des marches contre la réforme constitutionnelle en Guinée, le 24 octobre 2019 (image d'illustration).

Des manifestants lors des marches contre la réforme constitutionnelle en Guinée, le 24 octobre 2019 (image d'illustration). © Youssouf Bah/AP/SIPA

Trois mois après le double scrutin controversé, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) appelle à de nouvelles manifestations, le 8 juillet. Cette fois, pour empêcher un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Jeudi 7 novembre 2019. Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) semble à son apogée. En T-shirts rouges à l’effigie du mouvement, la foule de manifestants quitte la Tannerie, dans la banlieue de Conakry, pour se diriger vers l’esplanade du Stade-du-28 septembre en scandant « Amoulanfé » (ça ne passera pas), devenu le cri de ralliement du mouvement. Tous les leaders de l’opposition sont présents pour cette manifestation, autorisée par le pouvoir, qui sera l’une des plus massives du mouvement. Dans la cohue, les ennemis d’hier, Cellou Dalein Diallo et Bah Oury, se saluent cordialement.

En ce mois de juin 2020, l’ambiance a changé, à Conakry. Un peu plus d’un an après après sa création, en avril 2019, par des mouvements de la société civile guinéenne et des partis d’opposition – l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré – , le mouvement a enregistré deux défaites. Le référendum du 22 mars s’est bel et bien tenu, et la nouvelle Constitution a été adoptée par 91,58 % des voix. Dans ces conditions, que reste-t-il des combats du FNDC ? Quelle est la stratégie que veulent désormais déployer ceux qui sont restés au sein du mouvement ?

La stratégie de la rue en débat

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte

Toute l'actualité de l'Afrique anglophone

Analyse, débats, expertises... Pour comprendre l'Afrique de demain et d'aujourd'hui

arrow icon Découvrir theafricareport.com
Fermer

Je me connecte