Défense

Mauritanie : qui est le général Ould Meguett, nouveau chef de l’armée ?

Réservé aux abonnés | | Par
Mohamed Ould Bamba Ould Meguett, Chef D'etat Major.

Mohamed Ould Bamba Ould Meguett, Chef D'etat Major. © © AMI

As du renseignement, le nouveau chef d’état-major général de l’armée mauritanienne, Mohamed Ould Meguett, a reçu pour mission de redresser une armée de moins en moins performante.

En apparence, la nomination du général de division Meguett à la tête des armées mauritaniennes, le 8 juin, est une opération « de routine », comme la qualifie un officier retraité de l’état-major. Né en 1962 dans la wilaya du Trarza (Sud-Ouest), au sein de la tribu guerrière des Ouled Ahmed, il est le plus ancien militaire de l’armée, au grade le plus élevé.

Très respecté dans la troupe, il était somme toute logique qu’il obtienne sa promotion comme chef d’état-major général, un poste qui lui avait échappé en 2018.

Homme de l’ombre

Membre de la première promotion de l’École interarmes d’Atar, en 1976, Mohamed Ould Bamba Ould Meguett a gravi un à un les échelons hiérarchiques, toujours sur le terrain. Il a commandé plusieurs régions militaires et passé de longues années dans le nord du pays, dans le Tiris-Zemmour et l’Adrar, où il épouse la fille d’un ancien adjudant-chef de l’armée française.

Certains militants l’accusent d’avoir fait partie des officiers maures qui ont massacré des collègues négro-mauritaniens dans la région méridionale du fleuve Sénégal dans les dramatiques années 1988-1991. « À cet époque, il n’occupait aucun poste de commandement et on ne peut pas lui attribuer une responsabilité dans ces événements, affirme un bon connaisseur de l’histoire mauritanienne. Il était officier de transmission à Nouadhibou, au nord. Il serait même intervenu pour arrêter les sévices infligés à un sous-officier négro-mauritanien ».

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte