Fermer
Jeune Afrique TV
RD Congo

Ce jour-là : le 17 mai 1997, la chute de Mobutu

Au matin du 17 mai 1997, Mobutu est contraint à l’exil sous la pression des armes. Malade et abandonné par ses alliés occidentaux, qui voyaient jadis en lui un rempart contre le communisme, il s’enfuit avec sa famille à Lomé, au Togo. Le même jour, les troupes de l’Alliance des Forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), conduites par Laurent Désiré Kabila, entrent à Kinshasa et s’emparent du pouvoir. Pour Mobutu, c’est la fin d’un règne de 32 ans.