Finance

Benedict Oramah veut rendre Afreximbank incontournable

Benedict Oramah, le président de Afreximbank lors de la réunion annuelle qui s’est tenue du 11 au 14 juillet à Abuja, au Nigeria. © Afreximbank

Vingt-cinq ans après sa création, l’institution panafricaine enchaîne les bons résultats et table sur une nette montée en puissance de ses opérations.

« Qui se souvient du scepticisme qui a accueilli la création d’Afreximbank ? » La question que Benedict Oramah adresse aux cadres, actionnaires et clients de la Banque africaine d’import-export, réunis à la mi-juillet à Abuja pour célébrer son jubilé d’argent, est purement rhétorique. Le président nigérian de l’institution panafricaine, aux manettes depuis septembre 2015, et ses deux prédécesseurs – son compatriote Christopher Edordu et l’Ivoirien Jean-Louis Ekra – n’ont cessé de rappeler l’afropessimisme qu’Afreximbank a dû affronter au début des années 1990, celles des ajustements structurels et de la dévaluation du franc CFA.

Nombre d’observateurs prédisaient une fin rapide au projet de feu Babacar N’Diaye, alors patron de la Banque africaine de développement (BAD) et principal inspirateur de cette institution spécifiquement dévolue au commerce intra- et extra-africain.

220 millions de dollars de bénéfice net en 2017

Vingt-quatre ans après sa première opération – un financement accordé au Conseil ghanéen du cacao (Cocobod) –, Afreximbank ne s’est jamais aussi bien portée. Son bilan a atteint 11,9 milliards de dollars (9,2 milliards d’euros) l’an dernier, contre moins de trois milliards au début de la décennie.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte