Arts

Jean Kassim Dembele : des tenues traditionnelles déstructurées

L’artiste Jean Kassim Dembele en plein travail, pendant son dernier défilé sénégalais, à l’hôtel Pullman. © Youri Lenquette pour JA

À l’occasion de la Dakar Fashion Week, le Malien Jean Kassim Dembele a dévoilé une deuxième collection qui illustre sa démarche : déstructurer les tenues traditionnelles de son pays.

Il en est à ses débuts, mais son arrivée sur le podium, à la fin du défilé de sa deuxième collection, laisse déjà transparaître une certaine assurance. Jean Kassim Dembele court entre les mannequins, tout sourire, en tapant des mains, accompagnant ainsi les applaudissements du public venu assister au premier défilé de la 16e édition de la Dakar Fashion Week, destinée aux jeunes créateurs du continent.

« En vérité, je courais parce que j’avais peur de me casser la figure », avoue le styliste de 31 ans. Ainsi, pour ne pas tomber en marchant, Jean Kassim Dembele galope. Voilà qui fait largement écho à sa personnalité. Celle d’un créateur prudent vis-à-vis de sa carrière naissante mais qui n’hésite pourtant pas à foncer.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte