Musique

Musique : Gqom, naissance d’un phénomène

Le DJ Mo Laudi est considéré comme un des pionniers de l'Afro House. © DR Pan African Music

Dernier ovni de la scène sud-africaine, ce courant de l’électro quitte les townships pour s’inviter dans les clubs hype des capitales européennes.

Demandez une analyse scientifique du gqom à DJ Mo Laudi, une des figures du mouvement, il vous vissera un casque audio sur les oreilles. Quand son acolyte, le Français Sébastien Forrester, vous parlera avec ses tripes. « Le son est guerrier, brut, très percussif, tellement efficace. C’est la musique de club du futur », s’enthousiasme le producteur électro, biberonné aux sons afro-caribéens traditionnels. En clair, le gqom se vit ! Il ne se décrit ni ne se prononce vraiment d’ailleurs… « Klôm’ » accompagné d’un claquement de langue –, voilà comment l’on pourrait, phonétiquement, retranscrire au mieux ce monosyllabe – issu des langues zouloue et xhosa – évoquant une frappe de percussion.

Né à la fin des années 2000, dans les townships de Durban, le gqom est une musique de rue. Encore aujourd’hui, il n’est pas rare de croiser des corps élastiques reprenant des mouvements de bhenga – la danse affiliée au genre –, des bras moulinant dans le vide, des genoux ondulant et des pieds s’agitant frénétiquement sur le bitume en attendant l’arrivée des « taxis kick ». Ces taxis peinturlurés roulent fenêtres ouvertes pour faire résonner les pistes les plus folles et appâter les jeunes qui rentrent de soirée.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte