Dossier

Cet article est issu du dossier «Infrastructures : comment Gagan Gupta a fait d'Olam la première entreprise privée du Gabon»

Voir tout le sommaire
Agroalimentaire

Infrastructures : le tour de force gabonais de Gagan Gupta

Gagan Gupta (Directeur général d'Olam Gabon) lors de l'Africa Ceo Forum, à Abidjan en mars 2016. © Eric Larrayadieu/AFRICA CEO FORUM/J.A

La réussite éclatante de la filiale du groupe singapourien Olam est celle de son directeur général. Grand architecte logistique du pays, il suscite l’admiration autant que la jalousie et les critiques.

«Gagan, c’est le genre d’homme qui rentre dans votre bar et qui, au lieu de vous demander le prix du verre, veut savoir combien vous vendez les murs, raconte un Français habitué des milieux d’affaires de Libreville. La différence avec les autres, c’est que ce n’est pas de l’esbroufe. Le lendemain, le bar est à lui. »

Au pays d’Ali Bongo Ondimba, en moins de dix ans, Olam Gabon a connu une progression si fulgurante qu’elle est devenue la plus importante compagnie privée du pays et le premier partenaire de l’État dans des activités aussi diverses que l’agriculture, l’industrie ou le transport. Dernier coup, l’acquisition, en juin, au nez et à la barbe du français Egis, de la gestion de l’aéroport de Libreville en attendant la construction d’un nouveau par GSEZ (Gabon Special Economic Zone), filiale… d’Olam.

Succès foudroyant d’Olam

« Après Olam, il y a Olam », sourit, grinçant, un

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Infrastructures : comment Gagan Gupta a fait d'Olam la première entreprise privée du Gabon»

Fermer

Je me connecte