Politique

Tunisie – Abdelmajid Charfi, islamologue : « Dépasser la lecture littéraliste du Coran »

Abdelmajid Charfi est un universitaire tunisien spécialiste de la civilisation et de la pensée islamiques. Professeur émérite à l'université de Tunis, il entend analyser le texte coranique de l'intérieur avec le regard et les outils intellectuels d'un homme du XXIe siècle. Le 15 décembre 2015, il est élu à la présidence de l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts, Beit El Hikma. © Nicolas Fauque/www.imagesdetunisie.com

Alors que Béji Caïd Essebsi doit annoncer dans les prochains jours un projet de loi sur les libertés et l’égalité, rencontre avec Abdelmajid Charfi, islamologue, membre de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe) et président de l’académie Beit al-Hikma.

Jeune Afrique : Comment la Colibe gère-t-elle la dimension religieuse de ces questions de société ?

Abdelmajid Charfi : Notre démarche vise à aligner une loi fondamentale récente avec un arsenal législatif plus ancien. Aussi, le travail s’est effectué à partir de la Constitution et des conventions internationales. Aucune référence religieuse n’est faite dans le texte, mais dans l’introduction nous avons rappelé à ceux qui sont contre tout changement que, dans l’islam et son histoire, il y a toujours eu un mouvement en faveur d’un effort de réflexion, l’ijtihad, qui dépasse la lecture littéraliste.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte