Politique

Talon reporte sa réforme à 2019, Obiang Nguema à Mongomo pour célébrer sa prise de pouvoir…

Secrets de Palais © JA

Patrice Talon a reporté sa réforme à après les législatives de 2019, Obiang Nguema s'est retiré à Mongomo pour célébrer l’anniversaire du coup d’État qu'il perpétra en 1979 contre son oncle... Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d'État et de leur premier cercle.

  • Bénin : Patrice Talon reporte sa réforme à après les législatives de 2019

Michel Euler/AP/SIPA

Rejeté par deux fois au Parlement, le projet de réforme constitutionnelle ne sera pas non plus soumis à référendum, comme l’avait prévu Patrice Talon.

Au Palais de la Marina, le 23 juillet, devant des maires de la majorité et Johannes Dagnon, son conseiller spécial, le président a estimé que ses députés avaient sciemment négligé la voie parlementaire au profit d’une campagne référendaire, et ce en vue d’obtenir des fonds. Il a décidé de reporter sa réforme à après les législatives de 2019.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte