Politique

[Tribune] RDC : Pourquoi j’ai adhéré au Front commun pour le Congo

Par

Historien

Elikia M'Bokolo (Congo - RDC), historien, professeur des u!niversité. © Vincent Fournier/JA © Vincent Fournier/JA

L'historien Elikia M'Bokolo explique ici les raisons qui l'ont poussé à rejoindre le Front commun pour le Congo, qui soutient Jospeh Kabila en RDC.

Serais-je le concepteur ou l’âme secrète du Front commun pour le Congo ? Au vu des réactions violentes et bassement injurieuses qu’a suscitées mon adhésion à la Charte constitutionnelle de cette nouvelle force politique, on pourrait le croire. Pourtant, je n’en suis que le 100e signataire, en tant que « personnalité indépendante », sur une longue liste de quelques centaines de personnes, partis et associations.

Dois-je rappeler que je suis un homme libre, qui ne reconnaît à personne le droit de lui dicter sa pensée, ses opinions, ses choix, ses actes ? Dois-je aussi rappeler que le temps terrible du parti unique et de la pensée unique a sombré avec la chute sans honneurs de la République mobutiste ?

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte