Racisme

[Chronique] Hommes de haine

Par

Ancien journaliste à Jeune Afrique, spécialiste de la République démocratique du Congo, de l'Afrique centrale et de l'Histoire africaine, Tshitenge Lubabu écrit régulièrement des Post-scriptum depuis son pays natal.

Lors de la réception des joueurs de l'équipe de France à l'Élysée, le 16 juillet 2018. © Erez Lichtfeld/SIPA

Ce matin, je me suis réveillé le cœur en paix. Premier réflexe : allumer la télévision pour savoir ce qui se passe sur la Terre.

Sans surprise, je constate que rien n’a changé depuis la nuit dernière. Trump n’a pas arrêté de promettre le feu de l’enfer à son homologue iranien. Daniel Ortega continue de casser du Nicaraguayen. En France, l’affaire Benalla suscite des passions.

En Allemagne, le footballeur Özil, Allemand d’origine turque, a claqué la porte de l’équipe nationale de son pays d’adoption à cause, dit-il, d’un racisme qu’il a du mal à digérer. Mais la Fédération allemande de football ne partage pas ce point de vue.

Pourtant, j’ai moi-même entendu un spécialiste allemand affirmer que M. Özil, qui faisait partie du onze national en Russie, avait joué – permettez-moi de reprendre son expression très châtiée – « comme une merde ».

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte