Politique

Tunisie : le patrimoine urbain menacé de destruction

Galeries et colonnesde la cour de la grande mosquée Jamaa Ez Zitouna. © nicolas fauque/Corbis via Getty Images

Est-il possible de concilier la protection du patrimoine et celle des habitants ? Non, semble répondre l’État, qui prévoit de détruire plusieurs milliers de bâtiments.

En octobre 2017, un immeuble s’effondrait à Sousse, faisant six morts et quelques blessés. En cause : un chantier mitoyen qui avait fragilisé la structure de cette construction des années 1920. Immédiatement, le ministère de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire s’emparait du drame. Et élaborait un projet de loi pour détruire les immeubles menaçant ruine, dits IMR. Il y en aurait 5 000 sur tout le territoire tunisien.

Pour étayer ses arguments, le ministère diffusait une vidéo alertant sur l’imminence du danger. Une approche « douteuse et précipitée » selon l’association Édifices et Mémoires, qui a lancé en 2015 la campagne « Winou el patrimoine ? » (« Où est le patrimoine ? ») pour la revalorisation du capital architectural tunisien en péril. L’organisation tourne à la dérision la vidéo du ministère en reprenant les mêmes images assorties d’un texte valorisant l’héritage urbain.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte