Politique

Ouattara d’accord pour une police montée, le directeur de l’OMS dans les deux Congos…

Secrets de Palais © JA

Le président ivoirien donne son accord pour la création d'une unité de police montée, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé sera en visite en RDC et au Congo fin juillet. Chaque semaine, Jeune Afrique vous dévoile les coulisses du pouvoir. Plongée dans les secrets des chefs d'État et de leur premier cercle.

• Côte d’Ivoire : une police à cheval

Alassane Ouattara a donné son aval à la création d’une unité de cavalerie au sein de la police nationale, projet qu’a porté Sidiki Diakité, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

Cette unité clôturera le défilé motorisé de la fête de l’Indépendance, qui aura lieu le 7 août à Abidjan, sur le boulevard Valéry-Giscard-d’Estaing, et non sur l’esplanade de la présidence comme habituellement.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte