Politique

Burkina Faso : que devient Luc Adolphe Tiao ?

L'ancien Premier ministre du Burkina Faso, Luc Adolphe Tiao, lors du Forum économique international des Amériques en 2014. © Ryan Remiorz/AP/Sipa

Dernier Premier ministre de Blaise Compaoré, Luc Adolphe Tiao avait quitté le Burkina pour la Côte d’Ivoire après la chute de son patron, en octobre 2014.

En septembre 2016, il était revenu de lui-même à Ouagadougou pour être entendu sur son rôle dans la répression de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Poursuivi pour « complicité d’homicides volontaires, coups et blessures volontaires », il a comparu à partir d’avril 2017 devant la Haute Cour de justice en compagnie de 33 autres ministres de son gouvernement.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte