Dossier

Cet article est issu du dossier «Mali : sur un air de campagne présidentielle»

Voir tout le sommaire
Politique

Dix choses à savoir sur Cécile Kyenge, chef de la mission d’observation de l’UE au Mali

Cécile Kyenge, cheffe de la mission d'observation de l'UE au Mali. © GIANNI CIPRIANO/NYT-REDUX-REA

L’ancienne ministre italienne de l’Intégration est à la tête de la mission d’observation que l’Union européenne envoie au Mali à l’occasion de la présidentielle du 29 juillet.

  • Du Katanga à Rome

Elle naît en 1964, à Kambove, au Katanga, et grandit au sein d’une fratrie de trente-huit enfants. À 18 ans, elle quitte la RD Congo pour aller faire des études de médecine à Rome, grâce à une bourse du Vatican.

  • Ophtalmo

En raison de problèmes administratifs, elle ne touchera pas cette bourse. Pour financer ses études, elle travaille alors à l’université catholique du Sacré-Cœur, puis à celle de Modène, en Émilie-Romagne, où elle se spécialise en ophtalmologie.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

«Mali : sur un air de campagne présidentielle»

Fermer

Je me connecte