Politique

Algérie : que devient Tayeb Belaïz ?

ALGER, ALGERIE - 14 JANVIER: Portrait du ministre de l'interieur algerien Tayeb Belaiz le 14 janvier 2014, Alger, Algerie. (Photo by Nacerdine ZEBAR/Gamma-Rapho via Getty Images) © Nacerdine ZEBAR/Gamma-Rapho via Getty Images

Il avait quitté la lumière – son poste de ministre de l’Intérieur – en mai 2015 pour devenir, dans l’ombre, le conseiller spécial d’Abdelaziz Bouteflika. Que devient Tayeb Belaïz ?

« L’un des plus influents », glisse un fin connaisseur de la politique algérienne. Ce 5 juillet, à l’occasion du 56e anniversaire de l’indépendance, Tayeb Belaïz est réapparu au côté du chef de l’État au cimetière d’El-Alia d’Alger, lors d’une cérémonie d’hommage aux martyrs.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte